Grand débat entre Jean-Pierre Chevènement et Marcel Gauchet – 11 juin 2015

Pour son premier grand débat, le Cercle Hébé a eu l’honneur de recevoir le 11 juin 2015 à l’ESCP Europe, en partenariat avec Open Diplomacy, l’ancien Ministre Jean-Pierre Chevènement et le philosophe Marcel Gauchet.

Ces deux personnalités nous ont fait part de leurs réflexions, dans des échanges aussi passionnés que passionnants, sur le thème : « l’école aujourd’hui, quelles perspectives pour inventer le monde de demain ? »

Diplômé de Sciences Po et de l’ENA, Jean-Pierre Chevènement a co-fondé le Parti Socialiste et a contribué à la rédaction du Programme Commun qui permit l’élection de François Mitterrand à la Présidence de la République. Il fut successivement nommé aux Ministères de la Recherche et de l’Industrie, de l’Education Nationale, de la Défense, et de l’Intérieur. Sénateur du territoire de Belfort jusqu’en septembre 2014, il préside actuellement la Fondation Res Publica.

Philosophe et historien, Marcel Gauchet est directeur d’études à l’EHESS et Rédacteur en chef de la revue Le Débat. Auteurs de nombreux ouvrages, il s’est fait connaître du grand public en publiant le Désenchantement du Monde en 1985. Dans son œuvre majeure qu’est l’Avènement de la démocratie, Marcel Gauchet analyse dans une perspective historique les paradoxes de nos sociétés libérales.

Pour débuter cette rencontre privilégiée, nos deux intervenants ont discuté la montée des inégalités caractéristique du système éducatif français. A travers l’idée « d’élitisme républicain », Jean-Pierre Chevènement nous a expliqué comment inverser la tendance du « nivellement par le bas », générée par les dernières réformes de l’éducation.

Nous avons ensuite abordé la « réforme du collège 2016 », dans ses multiples aspects de refonte des programmes, de suppression des classes « bi-langues » et d’introduction des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI).

Aussi, nous nous sommes intéressés à la place des universités et des grandes écoles françaises dans le monde. Jean-Pierre Chevènement et Marcel Gauchet ont souligné les potentiels de synergies entre Universités et Grandes écoles, afin de résorber le taux d’échec des premières et de démocratiser l’accès aux secondes.

Enfin, les échanges ont porté sur le rôle de l’école républicaine dans la formation des citoyens et dans la transmission de valeurs communes nécessaires au vivre-ensemble.

Le Cercle Hébé remercie Jean-Pierre Chevènement et Marcel Gauchet pour avoir échangé sur ces questions aussi diverses que pertinentes, ainsi que tous les participants pour leurs interventions. Nous espérons vous retrouver aussi nombreux au cours des événements de l’année à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *